Weeeb
Weeeb


Mars 2020 - L'Acclameur

Nombre de personnes touchées (estimation) : 134 913


Mars 2020 - L'Acclameur

Mars 2020 - L'Acclameur

Analyse de situation

Avant touche chose, le graphique de l'audience de notre page Facebook résume mieux qu'un long discours la situation à laquelle nous avons eu à faire face.

Premier post de crise sur Facebook le Lundi 9 Mars à 12 h 44.
16 000 personnes touchées, 3 000 interactions, 152 commentaires (individuellement traités), 96 partages.


Messenger : premiers retours en cascade

La messagerie de Facebook est aujourd’hui un produit à part avec ses enjeux propres. Ce qui n’était qu’un simple canal de discussion est aujourd’hui une app indépendante avec plus d'un milliard d’utilisateurs. Contenir toutes les éventuelles dérives de panique ou de mauvaise information est notre préoccupation numéro 1 sur les médias sociaux en général et Facebook et Messenger en particulier. Chaque demande fait l'objet d'une réponse personnalisée, aussi précise que possible et – surtout – quasi-immédiate. Retour globalement très favorable des socionautes.
Sur la seule journée du mardi 10 mars, nous avons eu à traiter 47 demandes.
Chaque demande génère plusieurs échanges personnalisés avec le client.
Sur une durée moyenne de 4 minutes par client, nous avons passé 4 heures sur cette mission ce jour là.
Idem le lendemain.

222 formulaires de contact

Sur une durée moyenne de traitement de 3 minutes par formulaire, nous avons passé 11 heures sur cette mission.
Le Lundi matin 9 Mars avant 10 heures nous avions déjà reçu 32 formulaires à traiter.

Twitter : + 200 %


Google My Business

- 56 % pour Google My Business : cette baisse confirme l'inefficacité sociale de Google My Business en terme d’interactions.

Newsletter

4 275 expéditions , 1 188 lues, taux d'ouverture de 28 % sensiblement supérieur à la normale.

Analyse de situation

Nous avons touchés 134 913 personnes soit 33 % en moins que sur Février.
L' analyse purement quantitative des données ne laisse rien transparaître de l'amplitude et de la violence de la crise essuyée. Autrement dit : mesurer son audience est nécessaire mais en aucun cas suffisant. Nous en tirons dès maintenant toutes les conséquences pour l'avenir.